Agrandir le texte Diminuer le texte Imprimer

Compte administratif 2021

Chaque année avant la fin juin, le Conseil Municipal vote le compte administratif (bilan comptable) de l'exercice précédent.

Celui-ci retrace les dépenses et les recettes effectivement réalisées sur une année.

Pour l'exercice 2021, il a été voté en juin 2022.

Le compte administratif 2021 dans le détail

Évolution des recettes

  • Produit des services : +23,4 % soit 950 000€. Cela traduit une reprise de l’activité en 2021 par rapport à 2020, la plus impactée par la crise sanitaire.
  • Droits de mutation : +31% soit 554 000 €, ce qui traduit le dynamisme de l’immobilier
  • Fiscalité directe et Dotations (État) & participations : + 400000 € (fiscalité + 1%). En 2021, effet de la réforme Taxe d’habitation, suppression de la compensation, qui est intégrée dans le produit fiscal.
    Compensation SBAA : +3,2 % soit 134 000 € ; application du nouveau pacte financier et fiscal

Évolution des dépenses

  • Charges à caractère général : +6,8% soit + 657 000 k€ dont Covid
  • Charges de personnel : +2,3% soit + 899 000 € dont les revalorisations dans la fonction publique et les besoins liés crise sanitaire.
  • Subventions & participations : -2,6% soit - 228 000€ (réajustement par rapport à 2020, année de crise sanitaire. Subventions aux associations : 3,6 M€.
  • Frais financiers : -4,5% soit - 35 000 €
  • Charges exceptionnelles : -6,6% soit - 113 000€
    Dont subvention au budget des parkings : -13,6 % soit -1,4 M€.

 

Focus : l’impact de la crise sanitaire

Il s‘élève à près de 585 000 € (estimation) en fonctionnement

La crise sanitaire a ainsi occasionné :

- 694 248 € de dépenses de personnel en plus pour des remplacements dans des services très sollicités.
- des dépenses en moins, par exemple à la cuisine centrale lors des confinements.
- certaines recettes ont baissé dans le même temps.

L’impact est en tout cas nettement inférieur à celui de 2020 (+ 2,8M€)

Excédent cumulé en Fonctionnement

10,9 M€ en 2021 contre 11,4 M€ en 2020

Épargne brute

L’épargne brute résultant de l’excédent entre recettes et dépenses de fonctionnement s’élève à 6,4 M€.

Elle est affectée à l’investissement pour financer le remboursement du capital (3,9 M€) et une partie des projets.

 

 

 

Déficit cumulé en investissement :

2,5 M€ en 2021 contre 6,7 M€ en 2020

Encours brut de la dette au budget principal

  • 2021 : 60,7 M€
  • 2020 : 54,55 M€

Lié au volume d'investissement.

 
Annuité de la dette, budget principal (capital et intérêts) : 6,3 M€

 
Encours de la dette au budget parking

  • 2021 : 22,64 M€
  • 2020 : 23,75

 
Sur le budget principal, la capacité des désendettement atteint 9,4 années contre 9,1 en 2020. La ville se fixe comme objectif de rester sous la barre des 10 années, seuil au-delà duquel la situation financière peut être considérée comme préoccupante.

En 2021, la capacité de désendettement consolidée (budget principal et parkings) est de 11,2 années contre 11,4 en 2020.