Agrandir le texte Diminuer le texte Imprimer

TEO

Les arbres atteindront 10 à 15 m de haut, 4 à 5 mètres de large
Le boulevard Laennec à hauteur de piéton. Les arbres atteindront 10 à 15 m de haut, 4 à 5 mètres de large.

TEO 3 A en cours

La 3e phase de TEO a commencé à l'ouest : les 4 kilomètres entre la Croix Mathias et les Plaines-Villes seront aménagés à l'horizon 2025. La tranche 3 A est en cours  : de la Croix Mathias à la rue de la Corderie, de fin 2020 jusqu'à février 2022.


Dans un premier temps, tous les réseaux sont refaits en souterrain, y compris les fils électriques, effacés du paysage. Puis l’espace public est aménagé. Sur cette portion aux voies larges, le bus s’insère dans la circulation ; il est prioritaire aux carrefours. 

Les enjeux sont les suivants

- Créer une ligne de bus à haut niveau de service

- Offrir plus de confort et de sécurité aux piétons, personnes à mobilité réduite et vélos.

- Amener de l’agrément dans les espaces publics.

Boulevard Laënnec

Les réseaux secs (électricité, télécoms...) sont terminés

- Un double alignement d’arbres a été reconstitué sur cet axe. C’est l’un des enjeux de cet aménagement. Les sophoras de ce boulevard ont dû être abattus, indépendamment du chantier, en raison de la présence d’un champignon lignivore. Les plus malades – 13 d’entre eux - posaient des problèmes de sécurité. Les autres auraient connu une situation identique à terme.

Deux nouveaux alignements de part et d’autre sont plantés : des essences adaptées, charmes et érables colonnaires, en moins grand nombre (54) et plantés avec les plus grandes précautions, de manière espacée, dans des fosses contenant les racines. Ils pourront ainsi mieux s’épanouir. L'image vous montre le boulevard dans 10 ans, à hauteur de piéton. Les arbres atteindront 10 à 15 mètres de haut.

Des arbustes, des graminées et vivaces complètent une palette végétale variée. Une noue longera le mur des Capucins. Le tout créera un îlot de fraîcheur propice à la biodiversité. Par ailleurs, l’espace offre 10 fois plus de sols perméables que précédemment.

- Des pistes cyclables séparées sont aménagées.

- Le stationnement est réduit de 20 places, l’enjeu étant de bien flécher l’offre dans le secteur.

Boulevard de la Tour D’Auvergne

Les travaux sont terminés.

- Un simple alignement d’arbres a été réalisé : côté est, le grand nombre de réseaux souterrains ne permettait pas de créer une fosse pour bien les planter)

- Des pistes cyclables latérales séparées de la circulation sont réalisées ;

- Un point de conteneurs enterrés a été implanté.

Mise en place de deux feux clignotants

Deux feux clignotants ont été installés, l'un au carrefour Laënnec / Bagot / Capucins / Tour d'Auvergne, l'autre au rond-point de la Corderie. Ils donnent la priorité à la ligne TEO et ne passent au rouge que quand un bus est en approche.
Contrairement au centre-ville, il n'y a pas dans ce secteur des couloirs dédiées pour les bus, mais des couloirs d’approche en amont des carrefours.

Ré-inversion des sens de circulation rue des Capucins et rue Nelson Mandela

Afin de faciliter la circulation autour des zones de chantier, la rue des Capucins et la rue Nelson Mandela avaient vu, en mars 2020, leur sens de circulation inversé.
Ces rues vont retrouvent  leur sens de circulation initial, conformément aux attentes des riverains exprimées lors des concertations.

Contact

Vous voulez être tenus informés de l'actualité du chantier ?

Contact : teo-infos[at]sbaa.fr 02.96.77.60.11 (dans l'adresse mail remplacer [at] par @, ceci évite les spams)

 

 

Le projet TEO, transport Est-Ouest, est la future ligne de bus qui traversera Saint-Brieuc, de Chaptal aux Plaines-Villes, via le centre-ville.
L'objectif est d'améliorer la performance du couloir bus pour compléter la ligne à haut niveau de service (priorité aux carrefours, stations accessibles et dimensionnées, parkings relais…).
Au-delà du bus, TEO fait cohabiter les différents modes de déplacement, et redessine Saint-Brieuc (effacement des réseaux aériens, création d'aménagements paysagers...)

Trois grandes étapes 

Avec un haut niveau de service, la ligne de bus TEO (Transport Est-Ouest) conjuguera à la fois rapidité, régularité, fréquence et confort : 8 km de ligne, 21 stations et 2 parkings relais aux Plaines Villes (ouest) et à Chaptal (est) !

Un projet en trois étapes

  • 2012 à 2014 : Pont d’Armor – Place de la Cité, offrir une liaison efficace de l’ensemble des quartiers Est et du campus Mazier au centre-ville.
  • 2017 à 2019 : Croix Mathias – Pont d’Armor, créer un nouveau partage de l’espace public au bénéfice des transports en commun et des modes doux.
  • 2019 : Livraison des nouveaux espaces comme la place du Guesclin, le parvis nord avec la nouvelle gare urbaine (TUB) et la maison du vélo (Rou’libre, stationnements sécurisés vélo).
  • 2020 à 2025 : Les Plaines Villes – Croix Mathias, à l’ouest et Place de la Cité - Chaptal, à l’est, ainsi que la création des parkings-relais à chaque extrémité.

 

 

 

Ce qui va changer

 En hyper-centre : une voie réservée aux transports en commun

Afin de proposer un temps de parcours attractif et d'assurer sa régularité, TEO est aménagé en site propre sur l'hyper-centre de Saint-Brieuc, c'est-à-dire qu'une voie lui est réservée. Sur le reste du parcours, il sera simplement équipé d'un dispositif de détection le rendant prioritaire aux carrefours : il roulera mêlé aux autres véhicules motorisés.

Un programme d'aménagement

Ce projet de transport s'accompagne également d'un programme de requalification et de répartition équilibrée de l'espace urbain et paysager. Le patrimoine est ainsi mis en valeur comme la nouvelle Place du Guesclin ou les parvis nord et sud du Pôle d'Echanges Multimodal. Sur les quartiers traversés, l'effacement des réseaux aériens contribue à l'embellissement de l'espace public.



 Le financement du projet

L’ensemble du projet TEO (8 kilomètres du tracé) est estimé à 51 millions d’euros.

  • L’État, l’ANRU, la Région Bretagne et l’Union Européenne via les fonds FEDER, apportent leur soutien à hauteur de 9.5 millions d’euros.
  • La phase « TEO Centre-ville » est estimée à hauteur de 24 millions d’euros.
    Le projet est financé, les recettes proviennent du versement transport (impôt prélevé auprès des entreprises de 11 et plus de salariés, situées sur le territoire de l’agglomération).
  • Union Européenne via les Fonds FEDER : 2 494 000 €
  • Prévisions « Pont d’Armor – Croix Mathias » + 2 000 000€
  • L’État : 3 531 261 €
  • La Région Bretagne : 1 507 077 €