Agrandir le texte Diminuer le texte Imprimer

Vitesse limitée à 30Km/h à Saint-Brieuc à partir du 30 juin

Lors de sa séance du 9 mai, le conseil municipal a fixé la vitesse de de circulation à 30km/h sur la très grande majorité des voies de circulation briochines, à l'exception de la rocade urbaine. Une décision qui sera effective à partir du 30 juin.

Pour une ville apaisée

Une nouvelle vision du fonctionnement et de la pratique de la ville en tant que telle est impulsée pour faire de Saint-Brieuc une ville apaisée, marchable, cyclable et respirable.
Des projets d’ampleur visant cet objectif sont déjà en cours : pérennisation des aménagements transitoires, réalisation de la voie verte Hentig Glas, finalisation du projet de Transport Est-Ouest, reconquête piétonne d’un réseau de places du centre-ville…
Aussi, lors des rencontres dans les quartiers, les échanges avec les riverains s’attachent très souvent à relever le souhait exprimé de voir réduire la vitesse dans les quartiers, pour un cadre de vie plus serein.

Pour une cohabitation plus harmonieuse entre tous les usagers

La déclaration d’urgence climatique votée par le conseil municipal de Saint-Brieuc en 2020 a notamment visé la mise en place d’un plan ambitieux en faveur des mobilités actives afin de donner des alternatives à l’usage de la voiture individuelle : rendre la priorité aux usagers les plus vulnérables dans l’espace public dans une logique de partage.
De manière plus globale, la redéfinition de la place de la voiture en ville est à questionner, pour réguler sa présence et limiter ses impacts négatifs tant en termes de qualité de l’air que d’accidentologie et de sentiment d’insécurité pour les autres usagers.

98 % des rues passeront à 30 km/h

 Pour donner un nouvel élan à cette politique d’apaisement, la vitesse de circulation sera donc fixée à 30km/h sur la très grande majorité des voies de circulation, seul l’axe de la rocade urbaine (RD700 / RD712) sera conservé dans ses limites actuelles de vitesse. À compter du jeudi 30 juin 2022, Saint-Brieuc comptera 98 % de ses rues en zone apaisée. Peu de villes de la même strate de population proposent un déploiement aussi large.

Les avantages du projet

« A Saint-Brieuc, on entend les oiseaux »

Une réduction de 20 km/h de la vitesse des usagers de la route permet de diviser par deux le bruit (de l’ordre de -3 décibels) aux abords des voies de circulation. Grace à son effet d’apaisement et de ralentissement, le passage de la ville à 30km/h a un impact positif sur l’environnement sonore.

« A Saint-Brieuc, on prend soin des autres »

La vitesse des véhicules a un impact direct sur la fréquence et la gravité des accidents car plus la vitesse est élevée, plus le champ d’attention visuelle se rétrécit et moins le conducteur a le temps pour agir. Diminuer la vitesse permet donc de sécuriser les déplacements des usagers les plus vulnérables.
Aussi, la ville à 30 km/h permet un meilleur partage de l’espace pour tous les usages. Une ville apaisée, c'est aussi permettre à tous (piétons, cyclistes, enfants, personnes âgées ou à mobilité réduite) de se déplacer mieux et plus facilement.
La diminution de la vitesse des véhicules motorisées facilite notamment la circulation des cyclistes.

 « A 30 km/h, on arrive à la même heure ! »

 À 30 km/h, les automobilistes s’insèrent mieux aux intersections et évitent ainsi les à-coups liés aux changements de vitesse.

La mise en oeuvre

D’un point de vue opérationnel et technique, le passage de la ville à 30km/h doit s’anticiper tant il peut entraîner un certain bouleversement dans les habitudes d’usage de la ville, notamment pour les automobilistes.
Les équipes techniques vont réaliser la pose / dépose d’une centaine de panneaux, ainsi que le marquage au sol, afin de rendre visible cette nouvelle mesure.

Une évaluation

Une logique d’évaluation sera mise en place, dont l’objectif sera d’analyser les impacts à court, moyen et long terme de la mesure d’abaissement généralisée de la limitation de vitesse à 30 km/h (points de comptages fixes, radars pédagogiques).

On en parle ensemble

Le « Ville en live », un temps d’échanges sur le réseau social facebook, du jeudi 9 juin à 18h, sera consacré à cette thématique. M. le Maire et Blandine Claessens répondront aux questions des habitants sur cette nouvelle mesure.

Des actions sur les marchés sont également prévues pour informer sur les avantages de la nouvelle mesure et pour répondre aux questions des usagers :

- Samedi 25 juin, marché du centre-ville

- Dimanche 26 juin, marché de la Croix Saint-Lambert

- Mercredi 29 juin, marché du centre-ville