Agrandir le texte Diminuer le texte Imprimer

La ville, votre partenaire

    La section Badminton de l'Amicale Laïque ® X Bonny
    La section Badminton de l'Amicale Laïque ® X Bonny
    Compétition au BMX de Saint-Brieuc sur la piste de Brézillet ® D Morin / Ville de Saint-Brieuc
    Compétition au BMX de Saint-Brieuc sur la piste de Brézillet ® D Morin / Ville de Saint-Brieuc
    Fête des jardins partagés à la Ville Oger ® D Morin / Ville de Saint-Brieuc
    Fête des jardins partagés à la Ville Oger ® D Morin / Ville de Saint-Brieuc
    L'ATD Quart Monde anime une bibliothèque de rue à Balzac ® D Morin / Ville de Saint-Brieuc
    L'ATD Quart Monde anime une bibliothèque de rue à Balzac ® D Morin / Ville de Saint-Brieuc
    Les adhérents de l'association du Grand Léjon au Légué ® D Morin / Ville de Saint-Brieuc
    Les adhérents de l'association du Grand Léjon au Légué ® D Morin / Ville de Saint-Brieuc
    L'association "Orchestre à l'école" à l'école de Vallée ® D Morin / Ville de Saint-Brieuc
    L'association "Orchestre à l'école" à l'école de Vallée ® D Morin / Ville de Saint-Brieuc

Déconfinement : phase 2

Le service vie associative est fermé jusqu'à nouvel ordre, dans l’attente des aménagements pour accueillir les usagers dans de bonnes conditions.

Une reprise concertée et impliquée

Au regard de l’esprit de cette phase 2 du déconfinement, cette réouverture progressive des locaux associatifs va pouvoir être peu à peu élargie, pour permettre aux associations de relancer leur activité.
Néanmoins, le principe sera le même que pour les équipements sportifs : la réouverture sera conditionnée, d’une part, à l’adéquation entre les exigences sanitaires et les moyens disponibles, et, d’autre part, à une concertation préalable entre les services de la Ville et les associations concernées, pour élaborer ensemble un protocole sanitaire, garantissant la préservation de la santé de tous. Seules les associations s’engageant à respecter scrupuleusement ce protocole seront autorisées à retrouver les locaux associatifs en question.

 

Sur le mois de mai, dans le cadre de la première phase du déconfinement, pour les associations ayant des salariés, la Ville a autorisé progressivement l’accès à ces locaux associatifs pour les professionnels, afin de leur permettre de reprendre leurs fonctions.

La Ville de Saint-Brieuc met à disposition des associations briochines plus de 130 locaux pour leurs activités administratives et autres. Dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, ces locaux ont été fermés au début du confinement.

Les manifestations

Selon les directives nationales, les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits jusqu'à nouvel ordre.

Aussi, les grands rassemblements (+ de 5 000 personnes) sont interdits jusqu’en septembre.

A ce titre, la Fête de la musique et le feu d'artifice du 14 juillet sont annulés.

Confinement : maintien des subventions aux assoxiations

Consciente de la nécessité de soutenir les organisateurs dans ce contexte de crise, la Ville versera une subvention de 189000 €, équivalente à celle de 2019, à l'association Wild Rose, contrainte d'annuler le festival Art Rock.

Les élus briochins ont acté également cette semaine le versement par anticipation de l'ensemble des subventions prévues au Budget primitif pour les associations. Qu'elles soient culturelles, sportives ou de solidarité, la pérennité de leurs actions est essentielle.

La Ville sera vigilante à la bonne santé financière des associations et maintiendra le dialogue de gestion qu'elle entretient avec elles depuis plusieurs années.

En cumulé, la Ville de Saint-Brieuc injecte par ces décisions plus de 2,5 millions de subventions dans le tissu associatif de la commune.

COVID-19 : besoin d'aide pendant la crise ?

Besoin d'aide pendant la crise? Des bénévoles sont prêts !

Dans votre entourage, certaines personnes n'osent pas demander du soutien.
Pour rassurer ces personnes, la ville de Saint-Brieuc et son CCAS coordonnent et encadrent des bénévoles disposés à venir en aide aux plus vulnérables.
Ainsi, demandez de l'aide en toute sécurité !
Face au confinement entraîné par le Coronavirus, de nombreux habitants manifestent leur volonté de venir en aide aux personnes les plus vulnérables.
La Ville de Saint-Brieuc et son CCAS mettent en lien ces volontaires avec des personnes qui ont exprimé un besoin pour mettre en oeuvre une aide de proximité, adaptée à chacun.
Faire des courses, aller chercher des médicaments, prendre contact régulièrement… une procédure est mise en place pour la réalisation de ces missions spécifiques. Un guide du bénévole pendant le confinement est édité et permet d'encadrer ces démarches.
En effet, dans le cadre de cette crise, le confinement reste la règle. Les règles sanitaires et les mesures barrières sont également à respecter lors de la réalisation de ces missions de proximité.
Pour rassurer ceux qui sont dans le besoin et leurs proches, ce dispositif d'entraide est encadré.
Un bilan est demandé à chaque bénévole après la réalisation de sa mission. Ce suivi permet d'évaluer d'éventuelles difficultés qui nécessitent une prise en charge complémentaire par la ville et le CCAS.

Modernisation du partenariat Ville / associations

Selon l'engagement pris par Bruno Joncour au début de son mandat 2014-2020, les élus de l'équipe municipale ont conduit une réflexion sur la modernisation du partenariat entre les associations et la Ville courant 2015. Il en résulte un plan d'actions concrètes qui sera progressivement mis en œuvre.

 La nouvelle politique associative municipale est présentée dans la délibération votée le 5 juillet 2016.

Le diagnostic du groupe de travail a mis en évidence plusieurs éléments...

 La volonté politique est d'adapter ce soutien aux enjeux actuels auxquels sont confrontés les associations et la Ville.

 

Les actions concrètes

Les actions concrètes développées apportent des valeurs ajoutées pour la Ville avec notamment :

- La clarification des missions de chaque service dans le cadre de l’instruction des demandes de locaux, des subventions et des manifestations

- Une organisation plus rationnelle et plus lisible

- Une décision partagée au sein de la commission d’attribution

- Une connaissance plus fine du monde associatif local partagée par tous les élus des différents secteurs et membres de la commission d’attribution et donc un soutien aux associations mieux maîtrisé

- Un patrimoine municipal maîtrisé

- Une gestion des deniers publics optimisée

- Un intérêt général local pris en considération

 

 

 

 

 Les engagements de la Ville

 Les actions concrètes développées apportent des valeurs ajoutées pour les associations avec notamment :

  • Des interlocuteurs bien identifiés pour les associations
  • L’affirmation du rôle du service de la Vie Associative en tant que guichet unique et service ressources
  • Des procédures rationalisées
  • Des outils adaptés et modernisés
  • Un circuit d’instruction clarifié
  • Une information plus fine
  • Une meilleure communication
  • Une interconnaissance bonifiée.

Un projet en 4 axes

L'ensemble de ce travail a permis d'aboutir à la structuration d'un projet de politique publique renouvelée en direction des associations qui se décline en 4 axes, en objectifs opérationnels et en actions concrètes.

Axe 1 : doter les associations d'espace de vie de qualité au service de leur développement

  • Structurer une Maison des Associations sur le site de Curie
  • Élaborer et mettre en œuvre un schéma directeur des équipements associatifs
  • Simplifier la gestion des locaux associatifs.

Axe 2 : renforcer l'accompagnement des associations

  • Conforter la création d'un service de la vie associative, et en faire le service référent pour toutes les associations
  • développer de nouvelles formes d'accompagnement à la vie associative.

 Axe 3 : conforter le développement et la promotion de la vie associative

  • informer et communiquer plus largement sur la vie associative
  • Organiser des actions régulières de promotion des associations locales
  • Moderniser les outils pour simplifier les démarches des associations, alléger le traitement des demandes et offrir un service de qualité

Axe 4 : assurer une répartition des aides équitables, maîtrisée et partagée

  • Mettre en place des critères d'attribution des aides
  • Mettre en place une commission d'attribution pour garantir une vision globale et partagée
  • Mettre en œuvre une procédure claire et un planning de traitement des aides
  • Favoriser la culture de partenariat entre la Ville et les associations, à travers le développement de conventions d'objectifs et de moyens

 

 

  Les orientations prioritaires

La nouvelle politique municipale:  4 orientations prioritaires

 Au regard du contexte, des enjeux portés par les associations, du diagnostic et des défis futurs pour la Ville et pour les associations, la Ville a retenu 4 orientations politiques qui guident la démarche entreprise :

  • Mieux connaître les associations pour mieux les accompagner
  • Garantir davantage d'équité dans le soutien aux associations
  • Développer une vraie culture de partenariat Ville / Associations au service d'objectifs partagés
  • Encourager les collaborations et mutualisations inter-associations.

L'ensemble de la réflexion du groupe de travail a abouti à la structuration d'un projet global de modernisation du soutien à la vie associative locale, s'inscrivant en cohérence avec les 4 orientations précitées, et ayant vocation à répondre au mieux aux besoins des associations locales.

Les principes de réflexion


La réflexion s'est appuyée sur 5 principes...

 Les éléments fondateurs de la réflexion sur la rénovation du soutien à la vie associative définissent la ligne politique, morale et philosophique de la Ville qui fondent les bases du partenariat avec les associations.

  • La référence aux principes républicains
  • L'intégration des valeurs fondamentales du « vivre ensemble » telles la laïcité, la solidarité, le respect d'autrui et des différences, le civisme, la lutte contre toute forme de discriminations et d'exclusions…
  • La modernisation du service public pour un soutien de qualité et adapté au contexte actuel
  • La considération des valeurs et des enjeux du tissu associatif local
    Les règles de partenariat garant du maintien des fondements de la vie associative, de la bonne gestion des deniers publics et des bonnes relations.