Agrandir le texte Diminuer le texte Imprimer

Sécurité en ville

Objets trouvés : nouvelle réglementation

La Ville de Saint-Brieuc a la responsabilité du service des « objets trouvés », qu’elle conserve pour les restituer à leur propriétaire dans les locaux de la Police municipale, rue de la Gare.

 Par arrêté municipal en date du 29 mars 2019, des nouvelles modalités de gestion et d'organisation des objets trouvés ont été définies : typologie des objets déposés, formalités de dépôt, modalités et délais de conservation. Jusqu’à présent l’arrêté n’évoquait pas la durée de conservation, le devenir de l’objet par exemple. Mais face à la recrudescence des dépôts, il est apparu nécessaire d’établir une procédure.

Une démarche de développement durable 

 La Ville a adhéré à une démarche de collecte écologique et solidaire de petits équipements afin d'encourager les projets de développement durable qui favorisent la protection de l’environnement et la solidarité envers les populations défavorisées.

Les téléphones mobiles, les équipements informatiques et électroniques et ordinateurs portables de petite taille non réclamés dans un délai de 6 mois, et non repris par la Direction Nationale d'Interventions Domaniales doivent être détruits ou recyclés selon la réglementation actuelle sur les Déchets d'Équipements Électriques et Électroniques.

Ainsi, la Ville et «L’association Pour la vie» (Lunel - 34) ont décidé de coopérer et viennent de signer une convention, qui prévoit la cession par la Ville à l’association, des articles qui seront ensuite recyclés ou revalorisés en France, selon la réglementation en vigueur, par l'entreprise « Back2 ».
Cela concerne les téléphones mobiles, les équipements informatiques et électroniques de petite taille (ordinateurs portables, clés USB, drones, appareils photos numériques...)

Tous les frais de collecte et de traitements environnementaux sont à la charge de l’association. Il s’agit notamment du coût de transport et de traitements des articles (enregistrement, effacement des données…).

Les intérêts de la démarche

Elle permet la destruction des données confidentielles et personnelles contenues dans les objets perdus ce qui peut être rassurant pour les propriétaires.
Les objets sont recyclés.
Les gains du recyclage permet de payer des voyages à de jeunes handicapés.

La police municipale

En quelques mots...

À Saint-Brieuc, la sécurité des biens et des personnes relève de la compétence de l'État et est assurée par la Police Nationale. En complément de cette action, la ville a créé une Police Municipale.

 Préventive par définition, elle est fréquemment sur la voie publique, à pieds, en vélo, devant les entrées et sorties des écoles maternelles et primaires.
 Présente dans l'ensemble des quartiers, elle base son action sur la visibilité et sur sa proximité de la population.
Écouter, renseigner, orienter, prévenir les actes délinquants et faire respecter la réglementation pour que chacun " vive mieux sa ville", telles sont les missions des policiers municipaux.  

Arrêts et stationnements « très gênants »

 

Un nouvel article dans le Code de la Route sanctionne d'une amende forfaitaire de 135 € les arrêts et stationnements « très gênants » : 

  • sur une voie de bus et les accotements réservés à la circulation des véhicules de transports, des taxis ou des véhicules prioritaires,
  • sur un emplacement réservé aux personnes handicapées ou aux transports de fonds,
  • sur les passages piétons,
  • sur les chaussées, voies vertes et pistes cyclables,
  • devant les bouches d’incendie,
  • sur les trottoirs.

    Les "motocyclettes, tricycles à moteur et cyclomoteurs" qui sont considérés comme étant en stationnement gênant son passibles d'une contravention de 35 €.