Agrandir le texte Diminuer le texte Imprimer

TEO

Présentation du projet en vidéo

Présentation du projet TEO par Ronan Kerdraon, vice-Président de Saint-Brieuc Armor Agglomération chargé des transports et Marie-Claire Diouron, 1ère adjointe chargée des aménagements et des espaces publics.

® Cibles & Stratégies
® Cibles & Stratégies

Trois grandes étapes

Avec un haut niveau de service, la ligne de bus TEO (Transport Est-Ouest) conjuguera à la fois rapidité, régularité, fréquence et confort : 8 km de ligne, 21 stations et 2 parkings relais de 200 places aux Plaines Villes (ouest) et à Chaptal (est) !

Un projet en trois étapes

  • 2012 à 2014 : Pont d’Armor – Place de la Cité, offrir une liaison efficace de l’ensemble des quartiers Est et du campus Mazier au centre-ville.
  • 2017 à 2019 :Croix Mathias – Pont d’Armor, créer un nouveau partage de l’espace public au bénéfice des transports en commun et des modes doux.
    2019 : Livraison des nouveaux espaces comme la place Du Guesclin, le parvis nord avec la nouvelle gare urbaine (TUB) et la maison du vélo (Rou’libre, stationnements sécurisés vélo)
  • 2019 à 2020 : Les Plaines Villes – Croix Mathias, à l’ouest et Place de la Cité - Chaptal, à l’est, aménager les deux extrémités du tracé.

 

 

 

 

Ce qui va changer

Une voie réservée

Afin de proposer un temps de parcours attractif et d'assurer sa régularité, TEO sera principalement aménagé en site propre, c'est-à-dire qu'une voie lui sera réservée. De plus, la mise en œuvre sera réalisée en tenant compte des particularités des sites traversés, quartier par quartier.

Un programme d'aménagement

Ce projet de transport s'accompagne également d'un programme de requalification et de répartition équilibrée de l'espace urbain et paysager. Le patrimoine sera ainsi mis en valeur.

Deux parkings-relais

La ligne TEO comprendra, à terme, à chaque extrémité du tracé, un parking relais de 200 places. Les automobilistes pourront grâce à leur titre de transport accéder à ces parkings, stationner leur véhicule et poursuivre leur itinéraire en empruntant la ligne de bus TEO.

Des déplacements plus doux

TEO jouera la carte de l'interconnexion avec l'ensemble des modes de déplacements doux (axes piétons, pistes cyclables), les autres lignes de bus, le train... Le rééquilibrage des modes de déplacements agira en faveur de la réduction de la consommation énergétique et des émissions de gaz à effet de serre.

Au-delà, il s'agit de renforcer la cohésion urbaine et sociale en connectant les quartiers, les équipements, les zones d'emploi et le cœur de l'agglomération et d'offrir un service public performant et accessible pour tous, notamment pour les personnes à mobilité réduite.

 Le financement du projet

L’ensemble du projet TEO (8 kilomètres du tracé) est estimé à 51 millions d’euros.

  • L’État, l’ANRU, la Région Bretagne et l’Union Européenne via les fonds FEDER, apportent leur soutien à hauteur de 9.5 millions d’euros.
  • La phase « TEO Centre-ville » est estimée à hauteur de 24 millions d’euros.
    Le projet est financé, les recettes proviennent du versement transport (impôt prélevé auprès des entreprises de 11 et plus de salariés, situées sur le territoire de l’agglomération).
  • Union Européenne via les Fonds FEDER : 2 494 000 €
  • Prévisions « Pont d’Armor – Croix Mathias » + 2 000 000€
  • L’État : 3 531 261 €
  • La Région Bretagne : 1 507 077 €

Ce