Agrandir le texte Diminuer le texte Imprimer

Découvrez, visitez Saint-Brieuc

® D Morin / Ville de Saint-Brieuc
® D Morin / Ville de Saint-Brieuc

La mer pour horizon

Saint-Brieuc bénéficie d'une qualité de vie exceptionnelle au cœur de la 5ème baie du monde pour l'amplitude de ses marées, classée "réserve naturelle".

Ici, sur plus de 800 km², la mer nourrit plus de 50 000 oiseaux migrateurs, ravit les amateurs de sports nautiques en tous genres, de balades en famille, de pêche à pied et de VTT. Le port du Légué invite aussi à la promenade, bercé par le cliquetis des drisses, avec en point d'orgue le Grand Léjon, symbole de la splendeur des vieux gréements. Modernisé et agrandi par la volonté des acteurs locaux, le port réaffirme la vocation maritime de Saint-Brieuc illustrée par le développement des activités économiques et commerciales aux côtés de la plaisance, elle aussi en plein essor.

Des manifestations culturelles et sportives y font escale pour amener les habitants et les estivants à retrouver le chemin de la mer… Et les rendez-vous ne manquent pas tout au long de l'année créant un réel dynamisme!

La Ville est organisatrice de certains temps forts facteurs de rayonnement comme les Nocturnes, festival des arts de la rue et de toutes les musiques, en été, et les animations de Noël. Elle accompagne de nombreuses initiatives locales avec constance et volontarisme.
Côté gastronomique, Saint-Brieuc est au cœur de la première région française de production de coquille Saint-Jacques et l'un des plus importantes en production mytilicole. La capitale briochine comble aussi les gourmets avec tous les fruits de mer et s'enorgueillit de la présence de plusieurs restaurants étoilés.

Le tourisme, le vent en poupe !

Nichée entre la côté d'Émeraude et la côte de granit rose, la baie de Saint-Brieuc est à quelques minutes du centre-ville. Un atout de taille pour la capitale du département. Outre le développement du port du Légué et de son animation, un ensemble maritime riche et varié attire un nombre croissant de visiteurs en quête de nature et d'authenticité, comme en témoigne un taux d'occupation hôtelière proche de celui des grandes zones touristiques et urbaines de Bretagne. C'est dire le rôle majeur de cet environnement privilégié dans l'attractivité touristique du territoire.

La qualité de vie, une valeur ajoutée

La cité briochine bénéficie d'un positionnement stratégique et d'une qualité de vie remarquable au cœur du département des Côtes d'Armor que beaucoup de villes moyennes nous envient.

Outre son ouverture sur la mer la cité briochine dispose d'une bonne desserte routière et ferroviaire qui la situe à moins d'une heure de Rennes et de Saint-Malo, à1h30 de Brest et Vannes, à 2 heures de Nantes ou de Caen et à moins de 3 heures de Paris en TGV (2h15 en 2017).
À cette situation privilégiée s'ajoute le charme d'une ville verdoyante avec près de 300 ha d'espaces verts et ses trois vallées le long desquelles la ville s'est agrandie. Saint-Brieuc c'est aussi : de nombreux services administratifs à la hauteur d'une ville centre; une offre d'équipements publics diversifiées qu'il s'agisse de mairies de proximité de structures d'accueil de petite enfance, de résidences pour personnes âgées, d'équipements scolaires, culturels et sportifs.
À souligner aussi une vie associative riche de plusieurs centaines de structures (800 environ) qui font de Saint-Brieuc une ville animée par une grande solidarité.

 Université et santé : deux pôles attractifs

4 500 étudiants sont attirés à Saint-Brieuc par une offre de formation dans l'enseignement supérieur dispensée dans 17 établissements qui proposent plus d'une centaine de formations diplômantes ou certifiantes ouvrant vers 2 000 métiers.
En plus d'un pôle universitaire dynamique, Saint-Brieuc dispose du 3ème établissement public de santé breton après Rennes et Brest. Une place que le Centre hospitalier occupe grâce à sa capacité d'accueil (plus de 1300 lits et places répartis sur 2 sites), son activité et son plateau technique.

Une cité millénaire

 La première page de son histoire est écrite par Brieuc, moine d'Outre Manche, qui s'installe avec 80 compagnons le long du Gouët vers 485 pour prêcher la bonne parole et donne son nom à la ville. Le cœur historique se construit autour de la cathédrale forteresse, édifiée à partir de 1210, un des joyaux de la cité. Aujourd'hui encore, un quartier ancien illustre la richesse des échanges économiques des XVe et XVIe siècles avec de belles maisons à colombages, des rues moyenâgeuses et des places récemment restaurées.
Les vestiges de la Tour de Cesson se dressent à 70 mètres de haut sur un éperon rocheux qui domine la baie et rappellent son rôle protecteur jusqu'en 1598, date à laquelle elle fut démantelée.
Un siècle plus tard, Saint-Brieuc prend comme emblème le griffon, croisement d'aigle et de lion, puis sous la révolution, devient le chef-lieu du département des Côtes du Nord. L'arrivée du chemin de fer correspond à une période de pleine expansion tandis que la ville s'étend le long de ses trois vallées. Le négoce bat son plein. Quant à l'industrie, des noms prestigieux ont laissé leur empreinte dans l'histoire de la cité au début du XIXe siècle comme Lucien Rosengart, associé aux pièces de mécanique de précision pour l'automobile et les frères Chaffoteaux qui ont marqué la fabrication d'appareils sanitaires et de chauffe-eaux. Rebaptisé en 1990, le département devient Côtes d'Armor.

La montée en puissance du Légué

Le port participe au développement de la ville dès le début du XIXe siècle : les quais prennent forme ; les entreprises se multiplient pour accueillir de nombreuses activités de négoce (sécheries de morue, bois, fer, grains, chanvre, hydrocarbure…) et des magasins d'armement de navires. En 1885, le bassin à flot est inauguré.

Yelle, Art Rock 2015 ® D Morin / Ville de Saint-Brieuc
Yelle, Art Rock 2015 ® D Morin / Ville de Saint-Brieuc

Un creuset de cultures

Plusieurs figures marquantes de la littérature sont nées à Saint-Brieuc, comme Louis Guilloux, prix Renaudot 1949, ou y ont trouvé l'inspiration : Alfred Jarry, auteur d'Ubu Roi, Georges Palante, philosophe, et Anatole Le Braz, grand artisan du renouveau de la culture bretonne…Ville d'écrivains, Saint-Brieuc est aussi la ville de tous les arts. Musique, danse et théâtre, d'ici et d'ailleurs, reflètent l'ouverture culturelle briochine, synonyme de créativité, d'exigence et de diversité. La Passerelle, scène nationale de Saint-Brieuc, séduit par sa programmation ; la Villa Carmélie attire les jeunes générations dans l'univers de la musique, de la danse et du théâtre ; la Citrouille résonne des musiques actuelles ; et la salle de spectacle Hermione, équipement phare du Palais des Congrès et des Expositions sert de cadre à l'expression de nombreuses compagnies de théâtre, groupes de musique, musiciens, danses traditionnelles, etc.

Dans ce foisonnant paysage culturel, la Ville organise et soutient de grands rendez-vous : Art Rock, tous les ans au mois de mai, dont la notoriété dépasse le grand Ouest ; les Nocturnes, un festival d'été des arts de la rue et de toutes les musiques en juillet et en août en plein cœur de ville, Banc Public en octobre, Complet'Mandingue en mai, Bulles à croquer en juin…
Sans oublier toutes les initiatives qui mettent au cœur de leur action la rencontre du public le plus large possible avec des artistes et des œuvres les plus marquantes du passé, contemporaines ou d'avant-garde.

 

Art Rock incontournable !

Depuis plus de 30 ans, ce festival fonde sa notoriété sur la qualité de sa programmation, savant mélange de spectacles décalés, d'œuvres numériques inédites, de musiciens et chanteurs émergeants, confirmés, voire cultes. 75 000 spectateurs ont plébiscité la dernière édition. Depuis des années, le public se presse en centre-ville et est venu applaudir récemment Brian Ferry, THe Do, Alice Cooper, Placebo, Skip the use, Benjamin Biolay, sans oublier Yelle, briochine d'origine, la locale du festival...

Pierre Le Coq, champion du Monde de planche à voile 2015 ® FFV
Pierre Le Coq, champion du Monde de planche à voile 2015 ® FFV

Une ville très sport !

De grands rendez-vous chaque année...

Chaque année, Saint-Brieuc accueille des compétitions de haut niveau, des rendez-vous habituels, mais également de nouvelles compétions qui attirent la foule.

Les grands rendez-vous habituels
Natation : Meeting Aquabaie d'Armor (février).
Tennis :  tournoi international de l'ATG "Harmonie mutuelle", dont les phases finales se déroulent désormais à Steredenn (mars avril).
Motocross : épreuve nationale sur le vertigineux circuit de Douvenant (mai).
Équitation : CSO international à Brézillet le WE de la Pentecôte.
Trail / running : 11e édition de la traversée de la baie (mai-juin) et les foulées briochines à travers le centre ville (début octobre).
Fête du sport : au stade Hélène Boucher (juin).
Football : Challenge Paul le Hesran qui oppose chaque année deux équipes professionnelles bretonnes (juillet).
Coupe Florio : trois journées consacrée aux belles voitures anciennes avec, en point d'orgue, la montrée du Légué en direction du centre-ville. La 6e édition est programmée pour 2017 (fin août début septembre).


En individuel ou par équipes...

Ils s'appellent Jordan Lepinay (Champion d'Europe de Kick Boxing), Pierre Le Coq (Champion du Monde de planche à voile), Yann Elies (triple vainqueur de la solitaire du Figaro), Lætitia Le Corguillé (médaillée olympique au JO de Pékin en BMX), Mathieu Garel et Mehdi Naciri (champion et vice-champion de France d'athlétisme), Léo Le Bihan (Champion de France de tir à l'arc), Malo Quemener (vice champion du Monde en kayak junior) ou Axelle Borel (équitation. Espoirs ou talents confirmés, tous témoignent de la vitalité sportive briochine.

Sur le plan du sport collectif, Saint-Brieuc ne manque pas d'atouts. Le RAC évolue depuis de nombreuses années en championnats de nationale 1 de rink-hockey, tout comme l'équipe de foot féminin de l'EA Gingamp / Ville de Saint-Brieuc, qui partage le stade Fred Aubert avec leurs homologues masculins du Stade Briochin (CFA2).

L'AS Cesson Saint-Brieuc Volley Ball a ses deux équipes première qui jouent en nationale 2 pour les hommes, en nationale 3 pour les femmes. L'Amicale Laïque Badminton Club Briochin évolue également en nationale 3 depuis plusieurs saisons.

Un mot également pour le complexe du Sépulcre qui accueille l'équipe du Rugby Club de Saint-Brieuc (Championnat honneur) et les Licornes de Saint-Brieuc qui, en foot US, dispute le championnat régional.

 

 

4e bassin d'emploi de Bretagne

De nombreuses entreprises ont choisi de se développer dans l'agglomération de Saint-Brieuc et de contribuer à la vitalité économique du 4ème bassin d'emplois de Bretagne.

Pour un projet économique les opportunités sont nombreuses tant sur le plan de l'implantation que sur celui de l'accompagnement. L'agglomération compte aujourd'hui plus de 6 800 établissements totalisant 44 700 employés (source CDI 2010).

La diversité de son tissu industriel est illustrée par des enseignes de grande renommée -Stalaven en tête du secteur agroalimentaire, le Joint Français (caoutchouc de précision), Raphaël, Léonard et Bullier (pinceaux) - et un tissu de PME-PMI très dynamiques.

Par ailleurs depuis trois ans, Saint-Brieuc Entreprises noue des liens étroits entre le monde économique et la Ville et renforce le sentiment d'appartenance à la cité briochine. Plus de 200 PME-PMI adhèrent aujourd'hui à cette association qui rythme ce secteur de nombreux rendez-vous : accueil des nouveaux arrivants, rencontres, débats, visites de sites…

Le renouveau du port du Légué

Le 4ème port breton a connu un réel essor avec la création d'un nouveau port de commerce qui a permis de relancer l'activité de fret maritime. Avec un total cumulé de 366 098 tonnes, l'activité du port a progressé de 14 % en 2014. Parallèlement, la requalification des anciens bassins a été envisagée pour de nouvelles activités. C'est dans ce contexte qu'ont été créés un nouveau port de plaisance dédié à l'entretien et à l'hivernage ainsi qu'un site de réparation navale. La réalisation du Carré Rosengart, centre d'activités maritimes, sur d'anciennes friches portuaires a également impulsé une dynamique urbaine où se côtoient des ateliers, des commerces, des bureaux et même des activités culturelles.

® D Morin / Ville de Saint-Brieuc
® D Morin / Ville de Saint-Brieuc

À l'horizon 2020 !

 

La ville bouge ! Divers projets accompagnent l'arrivée de la Ligne à Grande Vitesse, prévue en 2017. Elle mettra Saint-Brieuc à 2 h 10 de Paris. Un bel enjeu pour la gare, située à deux pas d'un Palais des congrès très dynamique et d'un centre-ville animé, dans cette cité de bord de mer.

En 2017, la Ligne à Grande Vitesse attirera de nouveaux investisseurs, habitants et visiteurs dans la capitale des Côtes d'Armor. Parallèlement le trafic TER ne cesse de se développer.
Le Pôle d'Échanges Multimodal permettra de bien accueillir ces voyageurs grâce à :

  • des connexions entre les différents modes de transports : espace de vente des billets commun, informations voyageurs, nouvelle ligne de bus Est-Ouest à haut niveau de service TEO, parkings voitures et vélos… Les bus seront positionnés au nord (centre-ville), les voitures au sud (Robien). Une large passerelle aérienne permettra de relier ces deux quartiers.
  • des espaces publics de qualité : notamment deux parvis, ainsi qu'un parc paysager.
  • une gare rénovée et réaménagée : c'est l'une des plus belles de Bretagne, elle sera mise en valeur et retrouvera son lustre des années 1930.
  • des espaces pour accueillir des entreprises tertiaires.

Les partenaires du PEM : Agglomération, Ville, Région, Département, Gares et Connexions, SNCF Réseaux, État.
Les partenaires de TEO : Agglomération (maître d'ouvrage), Ville.

Autour de la gare ...

L'espace Charner est la première pierre de la requalification du quartier de la gare.
La Ville a aménagé un parking souterrain et réalisé une esplanade publique. Elle a fait le choix de réhabiliter l'ancienne caserne du 19e siècle pour y accueillir :

  • un hôtel 4 étoiles et son restaurant
  • l'École des Beaux-arts et son espace d'exposition
  • des logements aménagés par la Compagnie Immobilière de Restauration
  • une maison médicale rassemblant différentes spécialités.

Autour, la Ville conçoit un projet urbain pour relier la gare au centre-ville. L'enjeu  est d'attirer de nouveaux habitants et des entreprises en valorisant les espaces à réhabiliter et autres réserves foncières.