® D Morin / Ville de Saint-Brieuc
Agrandir le texte Diminuer le texte Imprimer

Expo : "L'eau des limbes" à la galerie Raymond Hains

Du vendredi 26 avril 2019 au dimanche 30 juin 2019

Depuis des années, Dewar et Gicquel - qui se sont rencontrés aux beaux-arts de Rennes en 1998 et collaborent toujours ensemble depuis - ont pris le parti d'un amateurisme assidu et autodidacte. Ils se sont appris à travailler la terre crue, la céramique, la pierre, le tissage et plus récemment, le bois, allant parfois jusqu'à apprendre à construire et construire eux-mêmes les outils (métier à tisser géant, four a bois…) nécessaires à leur production. (...)

Il y a une étrangeté persistante, presque une inconvenance, dans les croisements anatomique, zoologiques, érotiques, pastoraux, qui s'opèrent dans l'iconographie du duo, et le fait qu'elle prenne souvent la forme de mobilier domestique ne fait que l'accentuer.

Leurs sculptures sont classiquement et sans aucun complexe figuratives, mais ne tentent pas de représenter le réel comme l’art figuratif le fait si souvent ; elles emploient des techniques populaires, vernaculaires (vues de loin, elles pourraient sembler toutes droit sorties d'un tranquille chalet de montagne), mais sapent le langage habituel de cette tradition ; elles semblent démodées, mais sont également conceptuelles et résolument contemporaines ; et finalement, leurs effets sont séduisants mais en quelque sorte trop impolis et déconcertants pour plaire directement. Elles constituent un ensemble de contradictions, à la fois “sublimes et ridicules” comme l’a noté la critique Zoé Gray.

Leur travail pose la question de la différence entre sculpture et objet de design, entre art et décor, entre artiste et artisan, entre une chose à contempler et une chose a utiliser, entre majeur et mineur.

Nés respectivement en 1976 à Forest of Dean (Royaume Uni) et en 1975 à Saint Brieuc, Daniel Dewar et Grégory Gicquel vivent et travaillent à Paris, Bruxelles et Hénansal.
Ils ont été lauréats du Prix Marcel Duchamp 2012.
Ils sont représentés par la galerie Loevenbruck a? Paris, et par la galerie Graff Mourgue d’Algue à Genève, Suisse.
Dossier des artistes : www.loevenbruck.com/media/download/dewar/files/DDGG_Dossier_FR_.pdf

Concert

Zach Phillips + OE / concert gratuit
Vendredi 26 avril à 19h30, concert gratuit sur l'esplanade Georges-Pompidou à l'occasion du vernissage de l'exposition de Daniel Dewar & Grégory Gicquel à la galerie Raymond Hains www.facebook.com/events/2393102584241879/ et des after-work du Novotel Saint-Brieuc (boissons à prix réduits, cocktails et petite restauration proposés spécialement)

OE
Eux, c’est d’abord Pieuvre (composition, production) et Olia Eichenbaum (photographe russe émigrée en France), dans une maison à Toulouse où ils enregistrent de la kraut-pop de salon, acidulée et ensoleillée, foisonnant de références soignées et sensibles à Stéréolab, Broadcast ou Hector Zazou. Puis pendant 3 ans, OE change de forme et se produit en France, en Russie ou en Italie. Un de leurs titres sort sur la compilation « Sainte Pop » de La souterraine (reliant la synth-pop à tout ce qui finit par la racine « -wave » - new wave, cold wave, synth wave, tropical wave, etc m.soundcloud.com/user-387247776/cosmicomics  ).
OE prépare un album, Olia écrit mélodies, chants & paroles (en français, en russe, en anglais ou en espagnol), et ils collaborent, notamment avec Julien Gasc, Astrobal, Nina Savary et David Shrigley.
Les références partagées par les membres du groupe oscillent entre variété française, musique d’illustration, musique brésilienne et goût pour les bricolages / collages dadaïste.
A Saint-Brieuc, OE sera incarné par Olia et Zach Phillips. Ils joueront également quelques unes de leurs nouvelles compositions communes.
soundcloud.com/user-387247776
www.facebook.com/ledanslo/

ZACH PHILLIPS
Zach Phillips vient du New Hampshire où il a lancé le label OSR. Ces 10 dernières années, il a composé, produit et enregistré une centaine d’albums sur ce label, mais aussi une quarantaine d’albums (solo et collaboratifs) sur d’autres labels tels que Santé Loisirs (Bruxelles), La Station Radar (Cheval-Blanc, France), Feeding Tube Records (Northampton, Massuchusset, USA). Depuis son arrivée à New-York, il donne des cours de piano ou d’harmonie et travaille pour des avocats de droit civil. Parallèlement, il co-fonde "Blanche Blanche Blanche" et "Fievel Is Glauque" et joue avec "Alice Cohen & the Channel 14 Weather Team", "Lilith Outcome" et "Maher Shalal Hash Baz" (groupe mythique de pop jazzy japonais).
youtu.be/e3vIxwBG958
youtu.be/uyLyY8cMK5M
www.facebook.com/osrtapes/

Un partenariat Novotel Saint-Brieuc, galerie Raymond Hains / école des beaux-arts de Saint-Brieuc et Villa Carmelie - conservatoire de Saint-Brieuc

Exposition du 26 avril au 30 juin 2019
entrée libre du mercredi au dimanche de 15h à 18h
(et de 11h à 18h les 25 mai et 8-9 juin)
visite guidée tous les mercredi, samedi et dimanche à 16h
parcours-ateliers et groupes sur rdv : raymondhains@saint-brieuc.fr
Exposition réalisée avec le soutien de la galerie Loevenbrück (Paris), de la collection Lab'bel et du service voirie de la ville de Saint-Brieuc.