® D Morin / Ville de Saint-Brieuc
Agrandir le texte Diminuer le texte Imprimer

Les travaux du skate park ont débuté !

Le projet de skate park. Sur la droite, dans la version finale, le cheminement piéton passera bien le long de l'équipement et non sur les pelouses.

Le projet de skate park. Sur la droite, dans la version finale, le cheminement piéton passera bien le long de l'équipement et non sur les pelouses.

Le chantier du skate park va commencer au parc des Promenades. Ce nouvel équipement sera aménagé sur la placette située au fond du parc, le long du boulevard de la Chalotais.


LE SPECTACLE URBAIN DES JEUNES

L’idée de ce skate park a émergé au sein du Conseil de Proximité Centre dès le début de la concertation sur l’aménagement des Promenades. « L’objectif de ce projet était avant tout de regagner un public familial de jeunes et moins jeunes, rappelle Marie-Claire Dirouon, maire de Saint-Brieuc. Tout comme l’aire de jeux pour les enfants, ce skate park est dès le début apparu comme une nécessité, il participera à l’attractivité du centre-ville. Il sera un lieu de spectacle permanent, où les jeunes Briochins pourront montrer ce qu’ils savent faire. Il s’inscrira dans une promenade briochine qui intègre les cultures urbaines. »


DES PRÉCAUTIONS

Initialement prévu le long de l’avenue des Promenades, le projet s’est déplacé pour tenir compte des craintes des riverains en matière de bruit.

Creusé dans le sol, construit en béton, ce skate park de nouvelle génération ne produira pas plus de bruit qu’une conversation soutenue ou un lave-vaisselle, au pire une rue passante. Rien à voir avec les structures de bois éphémères !

La Ville a aussi apporté des garanties sur les horaires d’utilisation qui seront définis par arrêté. Pour veiller à leur respect, le skate park sera équipé d’une caméra de vidéosurveillance (3 caméras sont prévues aux Promenades d’ici à la fin des travaux). Et il ne sera pas éclairé en dehors.

Le skate park est aménagé sur une placette qui ne remplit pas le rôle d’espace de convivialité souhaité. Cet espace a été préféré par l'Architecte des Bâtiments de France. Les pelouses et le patrimoine laissé par Pierre Barillet-Deschamps sont respectés. Le projet tient compte du développement racinaire des arbres.


UN PROJET DE QUALITÉ

Ce projet de qualité a été conçu en lien étroit avec l’association Roulez Jeunesse.

Tout en creux et bosses sans jamais dépasser 40 cm de hauteur, il offrira 710 m² de glisse, sur un espace très « fluide » où des usagers de différents âges et niveaux pourront cohabiter.

La fin des travaux est prévue avant l’été.


ÉTAPE SUIVANTE

La prochaine et dernière étape de la requalification du parc concernera les abords du tribunal dans l’objectif de limiter le stationnement et de regagner des espaces verts.

CHIFFRES

710 M² : la surface de l’équipement

40 cm : le point le plus haut du skate park

360 000 € : le coût des travaux

Entre 63 et 72 décibels : le niveau sonore d’un skate park en béton.