Restauration, nutrition

 

 

Cuisine centrale : 2 200 repas / jour dans les écoles

  • Les repas servis dans les 24 écoles maternelles et élémentaires de Saint-Brieuc sont préparés par la Cuisine centrale municipale, installée sur la zone artisanale de La Beauchée.
  • Durant l’année scolaire, elle produit en liaison froide environ 2 200 repas par jour qui sont préparés sur un site unique, la veille pour le lendemain. Ils sont refroidis pour être ensuite livrés par des camions réfrigérés et remis en température dans les restaurants scolaires.Les menus sont déterminés au moins 30 jours à l’avance par une diététicienne.
  • L’objectif principal de la cuisine centrale est de fournir des repas de qualité au meilleur coût aux 2200 enfants servis quotidiennement. Elle respecte les conditions d’une hygiène rigoureuse et les principes d’équilibre alimentaire développés notamment par le PNNS (Programme National Nutrition Santé), pour participer à la lutte contre l’obésité infantile.
  • Elle développe également, par le biais d’achats réguliers tout au long de l’année, la part des denrées issues de l’agriculture biologique et durable utilisées pour la préparation des repas (de 5 % du budget en 2011, cette part est passée à 20 % en 2015). Elle s’efforce aussi, depuis plusieurs années, de se fournir auprès de producteurs locaux et de mieux respecter la saisonnalité des produits dès la conception des menus.
En savoir plus sur l'achat de denrées alimentaires bios en 2012

Alimentation : quelques petits conseils...

Une alimentation équilibrée est avant tout une alimentation variée. C'est-à-dire, une alimentation où l’on retrouve tous les groupes d’aliments. L’équilibre peut se faire sur un repas, une journée voire même sur une semaine. Il n’y a aucun aliment interdit mais certains sont à limiter au niveau de la quantité et de la fréquence de service (aliments gras, sucrés et salés).

Fruits et légumes
Petit déjeuner
Assiette repas


Un enfant doit consommer par jour :  
 

• 3 à 4 produits laitiers
• au moins 5 fruits ou légumes
• à chaque repas, une portion d’aliments céréaliers ou de pommes de terre ou de légumes secs et du pain
• 1 à 2 fois (selon la quantité consommée au déjeuner) de la viande, du poisson ou des œufs.

Il doit limiter sa consommation de matières grasses, de produits sucrés et de sel. L’eau est bien sûr la seule boisson indispensable et peut être consommée à volonté.

Il est important de bien respecter le rythme des repas. Il est conseillé pour un enfant de prendre 3 repas  et +/- un goûter dans la journée.

Le petit déjeuner doit être constitué :
• d’un produit laitier  (lait, yaourt, fromage blanc ou fromage)
• d’un aliment céréalier (pain, céréales, …)
• d’une boisson (jus de fruit, eau, lait,…)
•  d’un fruit (fruit frais en essayant de respecter les saisons ou jus de fruit « pur jus »).

Le déjeuner et le dîner peuvent avoir la même structure. Ils doivent contenir :
• de la viande, du poisson ou des œufs (pas indispensable au diner si une portion a déjà été servie au déjeuner).
• des légumes en entrée sous forme de crudités ou cuits en accompagnement du plat principal
• des aliments céréaliers (riz, pâtes, pommes de terre, légumes secs, pain,…)
•  un produit laitier (yaourt, fromage blanc, fromage…)
•  un fruit cru (s’il n’y a pas eu de crudités en entrée) ou cuit (par exemple en compote) 
•  de l’eau à volonté

Si votre enfant a consommé le midi, au restaurant scolaire, un plat de légumes verts en accompagnement du plat principal, il est alors conseillé de lui proposer au dîner un plat d’aliments céréaliers. Au contraire, si au déjeuner, le plat d’accompagnement était un plat de féculents, vous pourrez lui préparer, le soir, un plat de légumes verts.

Le goûter est à privilégier l’après-midi et doit être composé en priorité :
• d’un produit laitier
• d’un aliment céréalier
• +/- d’un fruit (en fonction de la quantité de fruit déjà consommée à ce moment de la journée).