Les herbes folles en ville

La Ville et le désherbage

80 agents municipaux sont affectés au service des espaces verts. Ils entretiennent 283 ha de parcs et jardins et désherbent 50 ha de surfaces minérales ou sablées (allées, trottoirs).

Un travail, effectué dans le respect de l'environnement, auquel chacun peut contribuer... en nettoyant sa portion de trottoir ! 

Ce que fait la Ville...



Tout comme de nombreuses villes en France et à l'étranger, la Ville n'utilise plus de pesticides depuis depuis 2007.
La démarche environnementale et volontariste de Saint-Brieuc repose dur le développement de techniques alternatives qui protègent l'environnement.

  • Sur les surfaces plantées (massifs), les agents utilisent les techniques suivantes :
    - Paillage du sol (mise en place hivernale et renouvellement tous les deux ans).
    - Films biodégradables.
    - Désherbage manuel
    - Plantation de plantes couvre-sol.

  • Sur les surfaces minérales (trottoirs, allées, caniveaux) :
    - Dans les allées, le passage des piétons et cyclistes limite le développement des herbes  folles.
    - Pour les zones moins fréquentées, l'entretien est réalisé par des binettes auto tractées et auto portées.
    - Les espaces non utilisés sont transformés en surfaces enherbées ou en espaces fleuris.

Ce que je peux faire...

  • Sur mon trottoir
    l'arrachage des herbes folles relève de ma responsabilité et non de celle de la Ville. Au choix, l'arrachage manuel, la bonne vieille binette, ou l'eau bouillante de cuisson qui arrive à bout des herbes les plus récalcitrantes. 
  • Dans mon jardin
    Je bannis les désherbants chimiques en privilégiant les solutions alternatives (plantes couvre-sol, paillages).
  • Dans mes allées, cours, entrées de garage, terrasses
    Dans les allées gravillonnées, tendre une bâche géotextile sous gravillons pour faire barrage aux herbes. Pour les surfaces imperméables, utiliser le brossage ou des nettoyeur haute pression.

Ce que dit la loi...

  • L'arrêté préfectoral n°2007-0385 du 7 avril 2005 interdit l'usage des pesticides "à proximité de l'eau".
  • Le futur règlement de voirie (qui sera adopté courant 2011 par le conseil municipal) prévoit que
    "dans les voies publiques ou privées ouvertes à la circulation, les propriétaires, les locataires occupant à quelque titre que ce soit, les affectataires de bâtiments,des immeubles d'habitation ayant immédiatement accès sur la voie publique, ont obligation de réaliser le balayage, nettoyage, désherbage, ainsi que le déneigement et le salage sur les longueurs de leurs façades et sur toute la largeur des trottoirs, jusqu'au caniveau inclus et jusqu'à l'axe de la chaussée dans les voies piétonnes".